Quel PC pour dessiner ?

Vous souhaitez un ordinateur pour :

  • Faire de la PAO (càd conçevoir des imprimés, brochures, affiches, cartes de visite etc… à un niveau professionnel)
  • Modéliser en 3D avec un petit budget, à un niveau professionnel mais impérativement avec des logiciels qui ne sont pas trop gourmands en affichage.
  • Modéliser en 3D avec un budget plus important, une configuration puissante pour visualiser et profiter de tous les logiciels 3D.
  • Faire du web-design, une configuration pour créer des sites internet de qualité.

PAO (Publication Assistée par Ordinateur)

Un Mac reste conseillé pour sa stabilité et pour la compatibilité des fichiers lorsqu’ils arrivent chez l’imprimeur… Aussi le tout dernier G5, en modèle 1,8 ou 2 Ghz bi-processeur est une solution très fiable. Il intègre un graveur DVD-R/CD-RW pour les sauvegardes. De base, il propose 512 mo de RAM et peut monter à 8 Go. Un seul Go se révèle suffisant pour naviguer allègrement entre les applications très gourmandes… Un disque dur de 160 Go paraît correct. Le G5 fonctionne soit avec une n’Vidia GeForce FX 5200 soit avec une ATI Radeon 9600 pro. Elles sont munies de 64 Go Mo de SDRAM DDR, ce qui est assez pour la PAO.

Un écran 22 pouces pour la fenêtre principale et un 19 pouces pour les palettes. Un pas de masque de 0,21 mm est le must pour le 22 pouces. Les tubes Trinitron ou Diamontron sont un signe de qualité. le 19 pouces peut se permettre d’être un plus bas de gamme.

MODELISATION 3D (petit budget) :

Pour l’unité centrale, la base doit être équipée d’un Pentium 4 à 2,6 Ghz ou d’un Athlon XP Barton 3000+ embarqué sur une carte mère AGP 8x avec au moins 3 ports pour barrettes mémoires. Pour la mémoire, utilisez de préférence deux barettes de 256 Mo en DDR plutôt qu’une seule en 512 Mo dans le cas ou vous utilisez une carte mère à double canal avec chipset Intel 865PE, 875P, E7205? n’Vidia nForce2, Via P4T880 ou ATI Radeon 9100 IGP (ce qui permet de doubler la bande passante mémoire disponible). De préférence, prenez de la DDR 400 souvent nommée PC3200. Ce type de mémoire offre une bande passante de 3,2 Go/s et une fréquence de 400 Mhz. Son prix de revient reste assez bon.

Pour le disque dur, sachez que la 3D N’est pas une activité gourmande en performance de disques durs. Cependant, certaines bases de données peuvent réclamer beaucoup de place. Un bon disque IDE à 7200 t/min en ATA/100 ou ATA/133 suffira. Préférez un disque disposant d’un cache mémoire de 8 mo (assez courant et pas plus onéreux) afin de d’accélérer les temps et taux d’accès. La taille devient alors un élément important mais actuellement, nous vous conseillons une capacité de 120 Go qui représente le meilleur rapport qualité/prix. Aujourd’hui le serial ATA n’est pas une obligation.

Pour la carte vidéo et pour un budget serré, la FX500 de n’Vidia ou la FireGLT2-128 constituent l’entrée de gamme des cartes certifiées. Avec 125 mo de mémoire, ces deux cartes sont aujourd’hui les références en terme de 3D pro d’entrée de gamme. L’utilisation d’une carte dédiée aux jeux vidéos est possible mais elle ne vous assurera pas toujours une bonne compatibilité avec votre application.

En fait, tous les logiciels peuvent tourner sur ce type de configuration, mais certains seront plus demandeurs en ressources machine. Ils ne satisferont que peu certes d’une machine montée pour la 3D mains trop entrée de gamme. 3dsMax, Maya et Softimage XSI, Houdini sont considérés comme TRES GOURMANDS. En revanche, cette machine convient parfaitement à Cinema 4D, Strata, Carrara, LightWave, Blender, Poser, Vue d’Esprit, Bryce ect…

MODELISATION 3D HAUT DE GAMME :

Voici la configuration idéale pour la 3D mais qui reste cependant largement abordable. Une machine bi-processeur par exemple. Plusieurs possibilités existent pour profiter du bi. Soit vous opter pour du Xeon, de l’Athlon XP/MP ou de l’Opteron 240 et plus. Le plus économique étant l’Athlon XP/MP (2800+ au maximum : fréquence à 2,2 Ghz), le plus onéreux étant l’Opteron et tout aussi performant sur des applications 32 bits que le Xeon qui reste une bonne référence. La carte mère doit supporter le mode AGP8x et/ou AGP Pro et disposer de 4 ports mémoire.

Prenez 1 Go de mémoire au minimum et 2 Go voire plus idéalement. Essayez également de prendre vos barettes par paire (2×512, 4×512, ou encore 2×1024, ect.) si votre carte mère est compatible avec le Dual-Channel (double canal). Une PC3200 à 400 Mhz suffit largement mais si votre carte accepte des fréquences plus élevées, n’hésitez pas à adapter votre choix.

Cette configuration réclame une carte video digne de ce nom. Ici une FX 1000, 2000, et même 3000 (à peine plus onéreuse que la 2000) est un choix judicieux. Chez ATI, deux cartes s’imposent, la FireGL X1 ou la FireGL X2-256. Toutes ses cartes peuvent afficher de hautes résolutions sur plusieurs moniteurs. Deux écrans de 19 pouces font une bonne configuration.

Il est clair qu’avec une configuration de la sorte comprise entre 2000 et 2500 euros, le logiciel que vous allez utiliser sera à son aise. La quantité de mémoire est suffisante, la carte vidéo d’excellente facture et l’utilisation de deux écrans LCD satisferont les plus exigeants.
POUR LE WEBDESIGN OU TRAVAUX ECRAN – PC

Il s’agit sûrement de la configuration la moins coûteuse. Il est possible de travailler pour le multimédia avec des machines comme des PC Pentium 3 à 600 Mhz ou équivalent doté d’un graveur CD. Cependant, des processeurs à 1 Ghz et plus sont les bienvenus selon les applications utilisées. Prévoyez une carte Ethernet pour la connexion Internet nécessaire si vous avez choisi le Webdesign. Un disque dur de 40 à 80 Go est suffisant. Une carte graphique de base fera l’affaire, avec un affichage allant au moin à 1280×1024.

La plupart des utilisateurs de CD-Rom ou des visiteurs de sites sont des particuliers. Ils s’équipent avec des écrans de 15 à 17 pouces. Aussi, vous devez vous aligner à leur niveau. Un écran de 17 pouces de base est suffisant. Vous pouvez choisir aussi un écran plat. Si vous n’en avez pas les moyens, vous pouvez acheter un second écran de même taille qui sera réglé avec une résolution inférieure afin d’obtenir un aperçu rapide de votre travail en 800×600 par exemple.

Ici, un appareil numérique n’est pas vraiment nécessaire. Vous pouvez opter pour une Webcam comme en fait Logitech, qui aura une fonction appareil numérique de 3 millions de pixels.

Un disque dur externe USB de 40 à 80 Go reste conseillé pour se déplacer avec ses travaux chez les clients. Selon les travaux, une clé USB peut suffire.

Pour le multimédia vous pouvez vous permettre d’avoir un scanner A4 bas de gamme, voir un modèle à main. Sauf si vous mélangez les domaines et que vous adaptez vos travaux multimédia pour du support papier, alors prévoyez tout de suite une configuration PAO.

Ici encore une carte son de base et des enceintes simples avec ou sans caisson de basse sont nécessaires pour les applications multimédia accompagnées de sons. Cependant, comme pour la vidéo, vous pouvez simplement brancher votre carte son sur un ampli avec des baffles.

Pour le WebDesign, Adobe s’impose avec Dreamweaver. Cependant, nous vous conseillons d’utiliser Photoshop et ImageReady pour l’optimisation des images. Si vous réalisez des CD-Roms ou DVD-Rom, Director est le maître du marché. D’autres solutions comme Quickmedia sont moins chers et plus accessibles. Si vous réalisez des PDF pour l’écran, c’est évidemment Acrobat qui s’impose. Cependant tout dépend du contenu puisque de plus en plus de logiciels permettent l’export en PDF.

By | 2013-05-15T08:42:21+00:00 avril 9th, 2013|Config PC|0 Comments

Leave A Comment