Quels sont les différents types de supports numériques pour appareil photo numérique ?

XD-Picture Card XD-Picture Card : le format de trop ?

Dernier type de mémoire flash apparu dans les appareils photo, la XD-Picture Card amène immanquablement à se poser la question : pourquoi un nouveau format alors que quatre étaient déjà présents à la fin de 2002, au moment de sa sortie ?

Issu d’un partenariat entre Olympus et Fujifilm, ce format n’apporte effectivement rien en termes de performances, mais simplement un format réduit… plus petit qu’un timbre poste !

Le choix du fabricant de la mémoire s’avère lui aussi plus que réduit puisque Sandisk vend des Fujifilm reconditionnées, tandis que Dane-Elec fait de même avec des cartes Olympus. Et encore… les similitudes, tant au point de vue des performances que des finitions laissent supposer que le partenariat s’étend à la production des mémoires flash. Propriétaires d’appareils à XD-Picture Card, le choix est simple : il n’existe pas !

disque optiqueDisque optique

Avec le Mavica, Sony propose un stockage volumineux et moins coûteux : le mini-disque optique, de 8 cm de diamètre, en version réenregistrable ou réinscriptible (CD-RW ou CD-R). Avec ses 156 Mo, il peu engranger un millier d’images. Outre son prix, (moins de 2 euros), le mini-CD présente l’avantage d’être lu par n’importe quel lecteur de CD sur un ordinateur. Sur un camescope numérique, Hitachi va plus loin avec un graveur de mini-DVD-Ram (8 cm de diamètre) de 4,7 Go.

 

 

Disque dur de pocheDisque dur de poche

Solution coûteuse mais commode : il existe des disques durs autonomes se présentant sous la forme de petits boîtiers dans lesquels on peut glisser une carte mémoire CompactFlash, ou éventuellement SmartMedia et Memory Stick, afin d’en transférer le contenu. Leur capacité de 10 Go permet de stocker des milliers de photographies. Ces disques peuvent ensuite être raccordés à un ordinateur par la prise USB pour récupérer les photos. Inconvénient : le prix. Le Mindstor (ex Digital Wallet) coûte plus de 700 euros, le Level Image Tank Nomade, un peu plus de 600 euros.

 

Secure Digital Card (ou SD Card)Secure Digital Card (ou SD Card)

Dérivée de la MultiMedia Card (MMC), la carte Secure Digital (ou SD-Card) est devenue en quelques années la principale concurrente de la tradi-tionnelle carte Compact-Flash(voir ci-dessus)Si cette dernière reste majoritaire dans les appareils photo numériques, elle s’est laissé rattraper aujourd’hui par la carte Secure Digital, très présente dans les baladeurs MP3 et dans les caméscopes numériques. Il faut dire que le format Secure Digital a tout pour plaire : une petite taille et des performances théoriques bien supérieures à celles annoncées par la carte CompactFlash.

En pratique, cet avantage est conservé : d’après nos tests, la vitesse de lecture de la SD-Card est deux fois plus rapide que celle de la CompactFlash. En écriture cependant, si les taux de la SD-Card restent supérieurs, l’écart est quand même moins important. Au vu des résultats, l’une des cartes testées se distingue largement des autres : avec un taux d’écriture doublé par rapport aux autres modèles en lice, la SD-Card 32x de Lexar écrase ses rivales. Plus même, sa vitesse d’écriture de 3,8 Mo/s en fait la carte mémoire flash la plus rapide du moment, tous formats confondus

Memory StickMemory Stick

Format dont Sony est propriétaire, le Memory Stick ne s’utilise pratiquement qu’avec les appareils de cette marque (mais des caméscopes Samsung s’en servent aussi).Apparu avec les premiers appareils photo numériques du constructeur, ses possibilités ne lui permettent plus de faire face convenablement aux demandes des derniers modèles disponibles :

la capacité des cartes se limite à 128 Mo, et la vitesse plafonne autour de 2 Mo/s. Avec le Memory Stick Pro, Sony propose un successeur à son format fétiche. Les performances s’améliorent considérablement quand on adopte ce nouveau format.En revanche, il faudra veiller à utiliser un lecteur de carteUSB 2.0 adapté au Memory Stick Pro ­ encore rare ­, faute de quoi la connexion avec le micro se trouve bridée à la vitesse du Memory Stick classique.

Quand ces nouvelles cartes Memory Stick Duo et Memory Stick Pro Duo seront sur le marché, elles proposeront les mêmes caractéristiques que les autres mémoires, mais leur barrette sera plus courte

Multimedia Card (ou MMC)Multimedia Card (ou MMC)

Deux fois plus petites que les SmartMedia, plus récentes les cartes MMC ne pèsent que 1,5 gramme. Les capacités disponibles vont de 16 à 1024 Mo. Elles sont courantes sur les baladeurs MP3 et les assistants personnels. Elles sont plus chères que les SmartMedia et les CompactFlash (35 euros pour 16 Mo et 100 euros pour 128 Mo). Sur le papier, elles présentent un autre inconvénient : elles ne seraient réenregistrables que 100 000 fois, contre 250 000 pour une CompactFlash et un million de fois pour une SmartMedia. Mais en pratique 100 000 photos représentent tout de même plus d’une vie de photographe amateur !

By | 2013-02-12T09:45:52+00:00 janvier 5th, 2011|Non classé|0 Comments

Leave A Comment